WB01343_.gif (599 bytes)WB01345_.gif (616 bytes)

Loustal 07
  

 

 


AUTEUR: Paringaux , Philippe
TITRE: Un garcon romantique / [dessins de] Loustal, [texte de] Paringaux
EDITEUR: [Paris] : Casterman , 1994 * IMPRIMEUR: Impr. en Belgique
DESCRIPTION PHYSIQUE: 78 p. ill. en coul., couv. ill. en coul. 31 cm
COLLECTION: Studio (A suivre)
ISBN: 2-203-38859-5

Date de parution = 1/1/1982

Retour du duo de Coeurs de sable, avec une grande histoire d'amour avec un "A" comme dans aristocratie et attention pas touche. Un amour impossible entre une princesse au coeur tendre et un roi de la débrouille. Entre eux, un monde de différence : celui de l'argent qu'ils n'ont pas forcément en commun, de la vie de château qu'ils ne partageront jamais. Un sombre conte de fée qui commence pourtant plutôt bien sur un air de rumba au cours d'un bal. Mais à minuit, si la Cendrillon de service se déchausse, ce n'est pas pour qu'un prince charmant lui rapporte sa chaussure de vair, mais bien pour libérer ses pieds de l'étreinte trop forte de ces écrins de cuir, et ce n'est pas l'ombre d'un carrosse que l'on devine à l'horizon, mais celle de la limousine paternelle qui signifie le retour au bercail de la donzelle. Ce pourrait être une histoire impossible, mais simple malgré tout, si elle se résumait à vouloir réunir à n'importe quel prix deux êtres mûs par quelque dévorante passion. En l'occurence : Inès, la princesse et Tom, le romantique. Le hic, c'est qu'il y a dans leur périphérie, un prince, romantique lui aussi, un père princier et autoritaire, une mère incestueuse et abusive, un mauvais photographe à sensations et un efficace détective privé. Un amour entre paradis et enfer, entre rumba et mambo, entre argent et débrouille. Entre la vie et la mort.
 

edition polonais

F388595.jpg (19011 bytes)

TITRE: Java : à lómbre du Merapi / Loustal ; pref. et interview de Jean-Luc Coatalem
EDITEUR: Paris - 14 Av. de la Bourdonnais, 75007 : Ch. Desbois , 1996 *
IMPRIMEUR: Paris : Impr. Arte
DESCRIPTION PHYSIQUE: Non pagine [60] p. nombreuses ill. en noir et en coul., couv. ill. 31 cm
NOTE: Publ. a l'occasion de l'exposition Loustal, Paris, Galerie Christian Desbois, 10 avril-11 mai 1996
Themes, motifs * Java Indonesie dans l'art
ISBN: 2-910150-03-8

Javasérigraphie tirage de tête / signierter, limitierter, Siebdruck, 200 ex 

 

kidcongo.JPG (23261 bytes)

TITRE: Kid Congo / Loustal, Paringaux
EDITEUR: [Paris] : Casterman , 1997 * IMPRIMEUR: impr. en Belgique
DESCRIPTION PHYSIQUE: 72 p. ill. en coul., couv. ill. en coul. 31 cm
COLLECTION: [Studio (A suivre)]
ISBN: 2-203-38893-5
Date de parution = 7/11/1997

Kid Congo par Loustal et Paringaux

Parfois, assez rarement, la bande dessinée abandonne le statut au fond assez bâtard qui est le sien, entre littérature et illustration, pour revêtir les oripeaux du roman et de la peinture. C’est le cas dans Kid Congo, le dernier album de Jacques de Loustal et Philippe Paringaux, paru chez Casterman, et dont la pâte assez tragique fera songe à certains passages du voyage au bout de la nuit, de Céline.

Voici l’intrigue : dans une Afrique début de siècle poisseuse à souhait, Joseph, un grand Noir, devient l’amant de Rose, une Blanche qui vit de ses charmes. Elle l’emmène en Europe, où la vigueur de ses poings fait de lui une vedette des rings. Mobilisé, il est blessé, perd une jambe dans les tranchées, tandis que Rose s’abîme dans la déchéance.

Les auteurs ont négligé les bulles qui sortent de la bouche des personnages, privilégiant le cartouche au pied de chaque image. Plus encore que l’argument de cette ballade triste, pourtant étonnamment subtile, c’est sa mise en images qui retiendra d’abord l’attention. Selon le contexte, les couleurs varient du tout au tout : bistre et beige pour la guerre, rouge et rose pour les maisons de plaisir. C’est de violence qu’il s’agit, dans les combats, dans les sentiments, d’où cette étonnante palette expressionniste.


1912. La France gère ses colonies africaines sans se soucier beaucoup de ses habitants noirs. Joseph travaille pour des "petits blancs" dans la région de Dakar. Il n'a pas le choix. Il est aussi l'amant de la propriétaire, Rose, et pour ça aussi, il n'a pas eu le choix. Quand l'homme blanc les surprend, Rose le tue et s'embarque pour la France accompagnée de son sculptural amant. Elle espère reprendre son ancien métier dans le bordel de Madame Marthe. Mais elle a vieilli et la maquerelle préfère embaucher le Noir comme étalon. Jusqu'au jour où Monsieur Henri, client du boxon, décide d'initier Joseph à la boxe. Tout en continuant son travail au bordel, il livre quelques combats qu'il remporte aisément sous le nom de Kid Congo. Tout serait parfait si le soleil de son pays ne manquait pas au jeune homme et si la lente déchéance de Rose ne lui brisait le coeur. Mais la guerre arrive qui balaye tout sur son passage. Engagé dans les tirailleurs sénégalais, Joseph sera amputé d'un pied et, bien plus, amputé de sa dignité.