WB01343_.gif (599 bytes)WB01345_.gif (616 bytes)

2017 Vichnou de la Morlaye, champion du monde


Vichnou de la Morlaye, champion du monde
Auteur : Loustal
Tirage limité à 210 exemplaires signés et numérotés par l'auteur
Loustal: Numérotés et signés
Editeur : Alain Beaulet
Format: 18,5 cm × 24 cm
Format : imprimé en bleu
sur papier de création Fedrigoni Oikos de 120 g.
Couverture en pleine toile coton
avec impression à chaud sur le dos et étiquette de titre sur le premier plat.
Ouvrage cousu fil textile, dos carré, avec tranchefiles.
Pages 112, 60 ill. Loustal
Date de parution : 23/03/2017
Couverture cartonnée
Placement: Illustration
Langue : Français
ISBN-10: 2362060381
ISBN-13: 978-2362060380
ISBN : 978-2-36206-038-0
EAN : 9782362060380
 € 90 / € 80
www.alain beaulet.com
© Alain Beaulet éditeur & Loustal
Dépôt légal 2017 - Imprimé dans l’Union Européenne -

Un tiré à part d'un de Loustal, signé, est joint à chacun des 210 exemplaires.
http://www.alainbeaulet.com/site.php?type=P&id=727
 



J'aime feuilleter de vieux magazines surannés du milieu du siècle dernier pour la qualité de leur iconographie et de leur reproduction, le plus souvent en héliogravure, et parfois je m'arrête sur une image qui me parle plus qu'une autre, sans que je sache pourquoi. Je prends alors le temps de la regarder attentivement, puis je la dessine à main levée, sans repentir aucun,dans un livre de dessins dont cet ouvrage est un peu le fac-similé. Certains viennent bien et d'autres sont si ratés que je préfère décalquer à ma manière la photo inspirante. C'est d'ailleurs devenu un exercice graphique de confronter le dessin d'observation au calque de la même image.

Vichnou de la Morlaye désigne un caniche champion du monde, c'est du moins ce qu'indique la légende sous la photo de ce sympathique chien, et pour moi ces courts textes qui commentent ces images dégagent de temps à autres une grande poésie, je les retranscris alors fidèlement, tout à mon intérêt pour le rapport texte-image.

Loustal
 


 

 


… Il la photographia telle qu'elle était assise, un brin d'herbe dans la bouche.


Le atelier


Le salon de Mireille


Jeanne Piaubert rectifie la ligne et la maintient jeune.