WB01343_.gif (599 bytes)WB01345_.gif (616 bytes)

1997  Kid Congo

TITRE: Kid Congo / Loustal, Paringaux
EDITEUR: [Paris] : Casterman , 1997 * IMPRIMEUR: impr. en Belgique
DESCRIPTION PHYSIQUE: 72 p. ill. en coul., couv. ill. en coul. 31 cm, ISBN: 2-203-38893-5
COLLECTION: [Studio (A suivre)]


Kid Congo

Elle est blanche, il est noir ; à l'orée du XXe siècle, de l'Afrique coloniale française jusqu'au coeur de la métropole, leur liaison fait d'eux des parias, irrémédiablement.

En expert des passions tragiques, Philippe Paringaux tient avec beaucoup de délicatesse le journal d'une lente agonie amoureuse, en brossant au passage le portrait d'une époque. Tout en nuances, Loustal apporte à cet émouvant récit le parfait contrepoint de ses images douces-amères.
72 pages en couleurs - € 14,95  

Très très bel état, proche de l'état neuf pour cet album, édition originale cartonnée de 1997 qui a remporté le prix Alph'Art du meilleur scénario à Angoulême en 1998. Les plats extérieurs sont très très légèrement frottés. Le premier plat de l'album porte le bandeau rouge autocollant d'Angoulême. Dos carré bien entier avec les bords inférieur et supérieur non écrasés et parfaitement intacts. Coins extérieurs bien pointus et non écrasés. Intérieur en parfait état, pas de déchirures, cahiers bien homogènes et bien serrés, donnant à penser que le livre n'a jamais été lu.

Loustal: «J'aime bien regarder les heures passer»



Couverture N° 235 (08/97)
 
A Suivre Kid Congo (235 à 237). cover and start



Prix International de la Ville de Genève


 

Prix Alph-Art du meilleur:  Scénario Angoulême 1998 /
Preis für das beste Szenario: Kid Congo - Loustal / Paringaux (Casterman)


Kid Congo / Loustal, Paringaux ; [vert. uit het Frans: Rene van de Weijer]. - Amsterdam : Oog & Blik ; Amsterdam [etc.] : Het Raadsel [distr.], cop. 1998. - 72 p. : gekleurde ill. ; 31 cm Vert. van: Kid Congo : Doornik : Casterman, 1997.   ISBN 90-73221-27-7 geb.
Verhalen:
Liefde Op het scherp van de snede
De gesluierde vrouw
Het Koudeland
De verwelkte roos
De rodelippen
Een hoek stoot in Het Hart
Kid Congo
Zwartelijven,blankekapitein
Een akelig voorgevoel
De kreupele neger
Een mooie begrafenis

Recentie Haarlems dagblad
Recentie door Marcel Ruijters
Extra informatie


KID CONGO : Loustal / T: Paringaux: Schreiber & Leser GmbH, 1997, 76 Seiten, Farbe, Format: DinA4, Hardcover
19,90 DM

Zeichnung: Jacques Loustal · Szenario: Philippe Paringaux
72 Seiten | gebunden | Farbe | € 19,95
ISBN: 978-3-929497-85-4
EAN (ISBN-13): 9783929497854
ISBN-10: 3929497859
ISBN-13: 978-3929497854
Gebundene Ausgabe
Erscheinungsjahr: 2008
Herausgeber: Schreiber + Leser


Eine der schönsten Arbeiten von Loustal, die Lebens- und Liebesgeschichte eines Schwarz-Weißen Paares vom Ende des 18. Jahrhunderts bis ins beginnende 19. Jahrhundert hinein. Loustal schuf eine völlig neue Form des Comics: melancholisch, ruhig, mit grossen, kraftvollen Bildern, die ihre Bedeutung aus dem Text darunter bezogen.

Hier erzählt er die melancholische Geschichte von Mama Rose, der Frau eines weißen Kolonialbeamten in Afrika, und von Joseph, ihrem schwarzen Liebhaber. Als der Ehemann das Liebespaar entdeckt, bringt Mama Rose ihn um und flüchtet dann mit Joseph nach Paris, wo die beiden ein neues Leben beginnen wollen. Sie finden Arbeit im Bordell, Mama Rose als Hure, Joseph als Türsteher. Ein Gast entdeckt Josephs Stärke und Bewegungstalent und beginnt, ihn als Boxer aufzubauen. Dann beginnt der erste Weltkrieg und Joseph muss an die Front ...

 


 




JAQUES DE LOUSTAL: Kid Congo
1997, page 2, 27,4 x 38 cm
€ 1.790.- ($ 2,059) 
http://www.galerielaqua.de/seiten_englisch/eoaeu01.html  2016


Tout dédicaces de Loustal Kid Congo

BD, bande dessinee, bande dessinée:kidcongo

Kid Congo
par Loustal et Paringaux

Les colonies françaises en Afrique, début du siècle. Joseph travaille pour des blancs. Il n'a pas à se plaindre: nourri, logé et, euh... blanchi, il a en plus le privilège d'être l'amant de la maîtresse de maison, Rose. En fait, il n'a pas le choix. Elle demande, il obéit. Tout se gâte lorsque le mari les découvre au lit...

...et que sa femme en profite pour l'éliminer et embarquer son bel étalon noir en Europe avec elle. Elle a une idée en tête: retrouver sa place au bordel de Madame Martha. Mais les réticences de cette dernière lui font vite comprendre que les quelques rides sur son visage l'ont rendue impropre à la consommation. Par contre, son Noir... Voilà Joseph engagé comme attraction de boxon.
Un jour, un client l'initie à la boxe et le voilà porté vers la gloire... jusqu'au jour où le passé le rattrape: un inspecteur du Sénagal en vacances l'a reconnu sur une affiche. Or, c'est lui que Rose avait accusé d'avoir assassiné son mari.
Arrêté, il n'a plus qu'une alternative: ou retourner en Afrique pour être jugé et sans aucun doute exécuté ou être envoyé au front de cette joyeuse guerre qui commence. Nous sommes en 1914.
Rose, elle, devenue alcoolique, n'en a plus rien à faire. Elle s'enfonce inexorablement dans une déchéance immonde. Triste France...

"Kid Congo", tome 10, (Casterman) - Appréciation:***

 

Les Auteurs

Loustal est un dessinateur bénéficiant d’une réputation bien assise dans le monde de l’art et de l’illustration. A l’instar d’un Bilal, d’un Tardi ou d’un Hergé, son style est reconnaissable au premier coup d’œil. Depuis les années quatre-vingt, Loustal a su séduire un large public et a même touché une certaine sphère élitiste qui considère habituellement la BD comme un entre-deux bâtard. Philippe Paringaux, lui, est moins connu. C’est l’homme de l’ombre, le scénariste qui se cache derrière bien des succès (Cœurs de sable). Les deux hommes se sont révélés ensemble, toute fin des années soixante-dix, dans les pages de Métal Hurlant.


L’Histoire

Afrique, début 20ème siècle, dans une colonie française. Joseph, jeune serviteur noir, devient l’amant de Madame Rose. Leur vie bascule lorsque le mari les surprend faisant l’amour dans la couche conjugale.


Un procédé narratif

Beaucoup qualifient les œuvres de Loustal et Paringaux de littéraires. Certainement est-ce pour cela que les deux auteurs ont une si bonne réputation auprès des élites lettrées. Ces élites ne voient dans la BD qu’une juxtaposition de l’écrit et du dessiné. Un mélange qui, pour gagner en qualité, doit basculer nettement du coté de la peinture ou du roman sous peine d’être considéré comme un résidu bâtard. Le procédé narratif utilisé par les auteurs relève, à première vue, de la juxtaposition. Dans Kid Congo, peu de dialogues. L’histoire nous est contée, racontée, par un liseré narratif en bas de chaque vignette. Formellement, le dessin de Loustal n’a qu’une portée illustrative… En gage d’analyse, ce type de constatation suffit à l’esprit ne percevant pas la bande dessinée comme un monde unique, affranchi et autonome, digne d’être appelé neuvième art. En lisant Kid Congo, on ne cherche pas à arbitrer un match entre le lu et le vu. L’ensemble est définitivement cohérent et indivisible. Le dessin de Loustal, pourtant très stylisé, sait nous faire ressentir des impressions aussi brutales que l’angoisse, la pâleur, la nausée, la décrépitude et le dégoût. Soulignons aussi l’importance d’une palette expressionniste, qui épouse le ton du récit avec force.


Une dimension biographique et singulière

Kid Congo est une épopée individuelle et humaniste. C’est l’histoire d’amour d’un couple à l’agonie. Au départ, Kid Congo était un synopsis de film écrit par Paringaux. Devenu bande dessinée, ce récit touche le public par son honnêteté, son humanité. L’histoire mise en scène est individuelle mais relève les douleurs collectives d’une époque : l’Afrique colonisée, dans un état très proche de l’esclavage, l’Europe en guerre, la misère et les disparités… Kid Congo marque profondément le lecteur par sa tristesse, voire même par son sens tragique. Une belle réussite récompensée à Angoulême en 1998 par l’Alph Art du meilleur scénario.


Gallu
le 03/09/2005

http://www.krinein.com

 

 



Jaques de Loustal: 27,4 x 38 cm, Text auf separatem (Folie) ($ 745)  (2002 /2001?)


ex-libris Kid Congo 1998 het B-Gevaar (Brussel)
Het B-Gevaar, www.b-gevaar.com
Technische Fiche
Reeks : Kid Congo 
Uitgever : Het B-Gevaar 
Jaar : 1998 
Oplage : 99 
Afmetingen (h x b) : 25 cm x 17 cm 
Druk : Offset 
Afbeelding : Nieuw 
Beschikbaar : Neen / uitverkocht
Prijs : 7.50 Euro 
Fiche Technique
Série : Kid Congo 
Editeur : Het B-Gevaar 
Année : 1998 
Print Run : 99 
Dimensions (h x l) : 25 cm x 17 cm 
Procédé d'impression : Offset 
Image : Nouveau 
Disponible : Non / épuise
Prix : 7.50 Euro 

Dédicace de Loustal Kid


www.lire.fr

Kid Congo

L'épopée de deux amants, l'une voyant ses charmes s'atténuer, l'autre déraciné à son Afrique natale. Joseph et Rose commence une nouvelle vie qui leur réserve une lente et dramatique descente aux enfers. Dans les mauvais quartiers de Paris, ils tentent, chacun à leur manière, de survivre mais le destin revient constamment à la charge pour leur rappeler leurs origines. Kid Congo, c'est avant tout l'histoire de Joseph, ce jeune Africain, déraciné à sa culture et plongé dans la jungle d'un Paris sale et peu rassurant. Tenant plus que tout à rester fidèle à sa maîtresse Maman Rose, il devra connaître la soumission, la gloire, la guerre et la déchéance.

L'ambiance toute particulière que créent LOUSTAL et PARINGAUX exprime très bien l'environnement qui entoure les personnages. Les dessins, à la fois dépouillés et vivants, transcendent la chaleur de l'Afrique, la puanteur des faubourgs de Paris et le doux parfum des bordels de luxe. La grande utilisation des commentaires hors-champs rend quelques fois la progression pénible, mais cette distinction n'en demeure pas moins la marque de commerce de cette tragédie amoureuse.
M.M.

Kid Congo, LOUSTAL, PARINGAUX, Casterman, 1998, ISBN 2-203-38893-5 

 

Destin d'un colosse noir
par Pascal Ory

Juin 1998 
Kid Congo
de Loustal, Paringaux
72 p., Casterman, 79 F

Au fond, il y a deux manières d'entrer dans une bande dessinée: par l'image ou par le texte. Dans le second cas, on se laisse emporter par un récit, daily strip ou gros opus, sans trop se préoccuper du rendu graphique; le dessin est là comme un signe, insinuant, discret, efficace. Cet art est à la limite de la calligraphie.

Avec Loustal, on est certain d'être dans la première catégorie, où la force du dessin vous saute d'emblée au visage et, au besoin, vous agresse; après quoi, ça passe ou ça casse.
Ici, le dessin de Loustal est tout dans la masse, ses figures paraissent taillées à la serpe, mais beaucoup plus individualisées qu'il n'y paraît au premier coup d'œil. Paringaux colle à cette forme par l'élégance de sa voix off et la violence sourde de ses histoires de fatalité. Celle-ci nous raconte le destin absurde et passionné d'un colosse noir et d'une putain blanche, unis jusqu'à la fin par on ne sait quoi qui s'appelle peut-être l'amour.

Nous sommes vers 1914 et à l'atrocité coloniale succède l'atrocité des tranchées. Prévert s'est assombri, Casque d'Or a perdu de son romantisme. Mais la compassion est toujours là, qui ramasse la mise.

     

 

Parfois, assez rarement, la bande dessinée abandonne le statut au fond assez bâtard qui est le sien, entre littérature et illustration, pour revêtir les oripeaux du roman et de la peinture. C’est le cas dans Kid Congo, le dernier album de Jacques de Loustal et Philippe Paringaux, paru chez Casterman, et dont la pâte assez tragique fera songe à certains passages du voyage au bout de la nuit, de Céline.

Voici l’intrigue : dans une Afrique début de siècle poisseuse à souhait, Joseph, un grand Noir, devient l’amant de Rose, une Blanche qui vit de ses charmes. Elle l’emmène en Europe, où la vigueur de ses poings fait de lui une vedette des rings. Mobilisé, il est blessé, perd une jambe dans les tranchées, tandis que Rose s’abîme dans la déchéance.

Les auteurs ont négligé les bulles qui sortent de la bouche des personnages, privilégiant le cartouche au pied de chaque image. Plus encore que l’argument de cette ballade triste, pourtant étonnamment subtile, c’est sa mise en images qui retiendra d’abord l’attention. Selon le contexte, les couleurs varient du tout au tout : bistre et beige pour la guerre, rouge et rose pour les maisons de plaisir. C’est de violence qu’il s’agit, dans les combats, dans les sentiments, d’où cette étonnante palette expressionniste.

 

 

kidcongo.JPG (23261 bytes)

1912. La France gère ses colonies africaines sans se soucier beaucoup de ses habitants noirs. Joseph travaille pour des "petits blancs" dans la région de Dakar. Il n'a pas le choix. Il est aussi l'amant de la propriétaire, Rose, et pour ça aussi, il n'a pas eu le choix. Quand l'homme blanc les surprend, Rose le tue et s'embarque pour la France accompagnée de son sculptural amant. Elle espère reprendre son ancien métier dans le bordel de Madame Marthe. Mais elle a vieilli et la maquerelle préfère embaucher le Noir comme étalon. Jusqu'au jour où Monsieur Henri, client du boxon, décide d'initier Joseph à la boxe. Tout en continuant son travail au bordel, il livre quelques combats qu'il remporte aisément sous le nom de Kid Congo. Tout serait parfait si le soleil de son pays ne manquait pas au jeune homme et si la lente déchéance de Rose ne lui brisait le coeur. Mais la guerre arrive qui balaye tout sur son passage. Engagé dans les tirailleurs sénégalais, Joseph sera amputé d'un pied et, bien plus, amputé de sa dignité.