WB01343_.gif (599 bytes)WB01345_.gif (616 bytes)

1992 L'intention n°3 du 7 au 13 février 2007


L'Intention  « hebdomadaire de bandes dessinées
Paru le 07/02/2007

Hier, mercredi 17 janvier 2007 est arrivé le n° 1 de L'Intention, le nouvel « hebdomadaire de bandes dessinées ». J'ai donc entre les mains un joli magazine de 52 pages pour 3,00 €

L'Intention  n° 2
Gagnez un 33 tours Collector illustré par Loustal, Serge Clerc, Walter Minus, Pierre Clément, Floch' et Ted Benoit. (voir article page 50 du numéro deux de L'Intention)


FILM NOIR LOUSTAL

 

Entretien avec Loustal

BANDES NOIRES AVOIR

Le film noir. avec ses dialogues       ses héros en costume croisé, ses ambiances enfumées sur un air de jazz... Film noir, c'est justement le nom d'un coffret de deux CD de bandes originales. Avec un superbe livret illustré par Loustal.

Pourquoi avoir choisi d'illustrer Film noir? Loustal. J’aime illustrer tout ce qui est musical. Au départ j’ai regarde dans le domaine du blues  car j’apprécie beaucoup cette musique. c’est celle que je connais le mieux. Mais je ne souhaitais pas dessiner la vie d'un bluesman comme on peut le voir dans d'autres titres de la collection et pour le rock. l'illustration est moins évidente pour moi. Le projet initial était le jazz  dans le film noir. Ce genre débute vraiment á partir des années 50. donc avec des problèmes de droits d’auteurs, mais nous n'avons pas voulu repousser ca dans d’autres domaines. J’ ai donne voulu créer avec mes dessins un climat base sur les films noirs.

Vous avez participé á la sélection musicale ?

Le choix des morceaux a été réalisé par Bruno Théol, le directeur de la collection. II connait beaucoup mieux que moi ce domaine. il a « bouffé » du film noir er il a repéré des ambiances.

Le format allongé de ce livret a-t-il été une contrainte ?

Oui, et pour cette raison,  je n’ai  pratiquement dessine que des doubles pages, pour rentrer dans un climat. Je ne voulais pas faire <une> histoire et i1 ne faut pas en chercher une. Je n’ai pas souhaité non plus trop jouer sur le cote retro en dessinant en noir et blanc. J’ai travaille dans l'esprit d'un livret de CD en grand format. Comme pour Ina dernière « le Sang des voyous » , je cherchais quelque chose de noir,  d’assez violent, avec des coups de feu. J’ai réalise ces deux travaux au moment même ou j’avais envie de refléter ce style d’ambiance.

Vous vous êtes inspiré de films noirs, mais on ne reconnait pas un film en particulier-.

J’ai réalisé des grandes images très référencés aux films noirs, même empruntées a certains films, mais sans qu’on reconnaisse les acteurs. Je les ai redessinés a ma façon et j'ai associé des expressions aux images. J’ai trouvé des petites phrases lapidaires qui claquaient bien dans ces films. Elles étaient déjà musicales.

Ces phrases sont tirées de films ?
Oei. mais elles ne correspondent pas á un seul film, j’ai tout mélangé . Un cinéphile averti pourrait peut-être retrouver qui a dit quoi dans tel film. Au départ, je voulais travailler avec des sous titres. Mais avec la traduction des phrases, ca ne fonctionnant pas, ce n'était plus musical. Garder les phrases en anglais était aussi justifié parce que le CD contient beaucoup de dialogues extraits de films. Les phrases ne sont jamais très longues. Je sais qu’il a des gens qui ne vont pas comprendre. Mais j'aime bien, comme dans le rock. le fait de ne pas tout comprendre: vous prenez des bribes de phrase et vous créez  votre histoire.

Quelle est votre actualité ?

Un livre á tirage limité chez Alain Beaulet éditeur  «Après le Sud » que nous avions fait il y a presque dix ans, nous passons Nord. Ca m’a permis de revisiter des voyages que j’ avais faits et dont j’avais ramené des photos. des films: la Norvège., l’Islande…. Mais j’ai commencé par les Moulins de Pantin, qui se trouvent au nord de mon atelier a Paris.

PROPOS RECUEILLIS PAR V. L.