WB01343_.gif (599 bytes)WB01345_.gif (616 bytes)

2008  Loustal clair obscur

4 avril- 21 septembre 2008

Cherbourg-Octeville

Exposition Loustal, la magie du Clair obscur.

Il est de ces artistes qualifiés « d'inclassables », tant leur art se conjugue au pluriel. Loustal fait partie de cette trampe là dans le milieu de la bande dessinée…C'est donc tout naturellement que la ville de Cherbourg-Octeville l'accueille au musée d'art Thomas Henry, là ou chaque année depuis 2002, la BD est mise à l'honneur.
200 des œuvres sont exposées jusqu'au 21 septembre 2008 et la visite est ouverte 7j/7. De plus, des visites guidées gratuites de l'exposition sont proposées. Devinez, la prochaine a lieu samedi 12 juillet à 14h30. Ça vous dit ? Alors à samedi !
Dessinateur, peintre, affichiste, illustrateur pour la presse, coloriste hors pair, influencé par la musique et le cinéma, tel est l'univers de Loustal, un artiste du genre… inclassable. C'est donc tout naturellement que la ville de Cherbourg-Octeville, qui s'est engagée depuis 2002 dans une démarche novatrice en accueillant régulièrement la bande dessinée au musée, accueille près de 200 œuvres de Loustal du 4 avril au 21 septembre 2008, au musée d'art Thomas Henry.
L'exposition ouverte 7j/7 va faire la joie des petits et des grands, car cet artiste qui joue avec les couleurs et la transparence et la lumière pourra aussi vous être expliqué en détail à l'occasion des visites guidées gratuites mises en place pour l'occasion. La prochaine d'entre elle a lieu ce samedi à 14h30. L'occasion de découvrir l'univers de Jacques de Loustal, dessinateur atypique, influencé par le jazz, le cinéma et les voyages…Un beau voyage en perspective…



Infos pratiques : Entrée libre
- Horaires d'ouverture de l'exposition : de 10h à 12h et de 14h à 18h du mardi au samedi, et de 14h à 18h, les dimanches et lundis.
- Visites guidées gratuites : les samedis 12 juillet, 9 août et 6 septembre, à 14h30.
- Renseignements au 02 33 23 39 38 ou sur www.ville-cherbourg.fr
A noter : une visite commentée sera également organisée le mardi 15 juillet à 14h30, à l'occasion de la venue du Queen Mary 2 et lors des journées du patrimoine le 20 septembre prochain.

Loustal, 4e biennale du 9e art

Musée d 'art Thomas Henry

Le dessinateur Loustal
en résidence à Cherbourg-Octeville

Du 17 au 19 octobre, Jacques de Loustal, invité de la prochaine biennale du 9e art, était en résidence à Cherbourg-Octeville. L’occasion pour le dessinateur de faire des repérages des forts, des ports… en vue de réaliser des fusains sur la ville et le Val de Saire.

Du 4 avril au 21 septembre 2008, le musée d’art Thomas-Henry présentera le 4e biennale du 9e art avec comme invité Jacques de Loustal. Ce dessinateur de bande dessinée atypique, inspiré par le jazz et le cinéma, collabore plus particulièrement avec le scénariste Paringaux, ex-rédacteur en chef de Rock and Folk, avec qui il a notamment publié le célèbre Barney et la note bleue, album librement inspiré de la vie du saxophoniste Barney Wilen, et plus récemment Le sang des voyous. Coloriste hors pair, Loustal illustre également Simenon et son incontournable commissaire Maigret, travaille pour le New-Yorker, réalise des carnets de voyage…

L’exposition Loustal, clair obscur présentera plus de 200 cents œuvres du dessinateur avec pour fil conducteur la lumière et son traitement, la transparence. Une salle de l’exposition sera consacrée aux fusains réalisés par le dessinateur sur Cherbourg-Octeville et le Val de Saire. Pour préparer ces dessins, Loustal est venu passer quelques jours à Cherbourg-Octeville en repérage : tour en rade pour approcher les forts de l’est et de l’ouest, la digue, l’île Pelée, visite des salles d’exposition du musée d’art Thomas-Henry, balade autour de la gare transatlantique, excursion dans le Val de Saire de Saint-Vaast à Gatteville, en passant par Barfleur… L’occasion pour le dessinateur de s’imprégner des lumières particulières du Cotentin.


http://www.5050.tv/culture/5050-tv-shabille-aux-couleurs-de-loustal
 

Sur le fil conducteur de la transparence, les commissaires de l’exposition Véronique Liévin et Dominique paysant (avec l’aide Christian Desbois), essayent d’approcher le mystère des couleurs de Loustal : Des bleus francs , des jaunes pimpants, des roses délicats, des gris mystérieux, des ocres profonds,… Et puis ses personnages de passage, qui ne pipent mot mais qui semblent en savoir plus long que vous et moi. Ce sont ces moment fragiles que Loustal collectionne et qu’il fait partager à ses lecteurs.


Un fusain du Fort de l’Ouest par Loustal. (C) Loustal Dans ce musée qui détient la deuxième collection française d’œuvres de Jean-François Millet, les commissaires ont décidé de faire passer Loustal à « l’épreuve pigmentaire » en exposant aussi une série d’épreuves numériques grand format (120 x 190 cm, 150 x 220 cm) réalisées par Frank Bordas, un homme que Loustal avait connu il y a bien longtemps comme sérigraphe.

Des belles images, donc, dans le cadre vivifiant de Cherbourg-Octeville, avec en prime, l’avantage d’un lieu que Loustal admire : « J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce musée, les maîtres inconnus du 19ème siècle. J’ai fait des photos de marbres très beaux. Il y a de très belles marines, d’incroyables batailles… ». Ce qui ne gâche rien, c’est que l’entrée est gratuite.

Loustal, Clair obscur
4 avril- 31 septembre 2008
Musée d’art Thomas-Henry, Centre culturel
Entrée libre
Renseignements au 02 33 23 39 38
Ou sur Le site de la ville de Cherbourg


Les Inrockuptibles sortiront un numéro spécial à cette occasion
.

http://www.actuabd.com/spip.php?article6249
 


 

Dossier de presse pour la 4eme Biennale du 9e Art à Cherbourg. Exposition Loustal.

Le dossier se présente sous la forme d'une double pochette de disque avec au centre un dessin inédit représentant le Port de Cherbourg-Octeville format 48x24cm.

Chaque pochette contient 4 fiches inédites avec illustrations et présentations de l'évènement + biographie de Loustal.


Clair Obscur, par Loustal
Auteur : LOUSTAL
Type : Estampe, numérotée & signée
Précision : En vente exclusivement au Musée & à la galerie à partir du 3 avril 2008!
Format : 50 x 70
Année : 2008
Tirage : 199 exemplaires Numérotés & Signés
Prix : 60 €


 


Dossier de presse pour la 4eme Biennale du 9e Art à Cherbourg. Exposition Loustal.

Le dossier se présente sous la forme d'une double pochette de disque avec au centre un dessin inédit représentant le Port de Cherbourg-Octeville format 48x24cm.

Chaque pochette contient 4 fiches inédites avec illustrations et présentations de l'évènement + biographie de Loustal.

 


Auteur : LOUSTAL
Type : Estampe, numérotée & signée
Précision : En vente exclusivement au Musée & à la galerie à partir du 3 avril 2008!
Format : 50 x 70
Année : 2008
Tirage : 199 exemplaires Numérotés & Signés
Prix : 60 €

Les clairs obscurs de Jacques de Loustal

Le grand dessinateur est au musée Thomas-Henry. Avec 200 oeuvres éclaboussées de lumière.

Ce sera l'événement culturel de l'été à Cherbourg. Jusqu'au 21 septembre, le musée Thomas-Henry présente l'exposition consacrée à Jacques de Loustal. Le dessinateur était hier au musée pour inaugurer cette manifestation.

Décidément, la biennale consacrée au 9e art, qui a donc lieu une fois tous les deux ans, est toujours une réussite. Cette fois, comme les trois autres, quand Enki Bilal, François Schuiten et André Juillard, avaient investi le musée, pour y exposer leurs oeuvres.

Même si le personnage n'est pas très médiatique, tout le monde connaît les dessins et le style de Jacques De Loustal. Touche à tout, il a travaillé pour la publicité comme pour la bande dessinée. C'est aussi un des plus grands illustrateurs de carnets de voyage. Il est également photographe.

Jacques de Loustal a cependant une prédilection pour le traitement de la lumière dans ses oeuvres. Qu'il s'agisse de mettre en valeur le soleil violent des tropiques, les brumes du Nord, où les ambiances nocturnes des banlieues parisiennes ou des boîtes de jazz.

Résidence
D'où le titre de cette magnifique exposition, qui présente 200 oeuvres de l'artiste : Loustal, clair obscur. « Je suis venu en résidence, en octobre pendant quelques jours à Cherbourg. Je me suis promené dans la rade, et dans le Val de Saire. J'ai pris des photos. J'en ai fait des fusains. J'aime ces ferrailles, ces objets isolés au milieu de l'eau. Des forts, des phares... » Une dizaine de ces oeuvres ont une place à part dans l'exposition.

Mais chez Loustal tout est beau. Encres et aquarelles, fusains ou estampes en grand format, qui impressionnent dans la première salle. « Il ne s'agit pas d'une rétrospective », précise Lydia Thieulent, la nouvelle adjointe à la culture. « C'est une nouvelle entrée dans son oeuvre. C'est l'équipe du musée, Véronique et Dominique, qui ont choisi les oeuvres dans l'atelier de l'artiste. Avec un angle : celui de la lumière. Pour 70 %, il s'agit de créations ou de recréations. Des originaux d'illustrations, de couvertures, de bandes dessinées. »

« Je ne savais pas ce que cela allait donner, remarque Jacques De Loustal, et finalement, je découvre la cohérence de l'ensemble. » Christian Desbois, le galeriste qui joue le rôle de « passeur » dans cette histoire, est lui aussi très satisfait. « Pour cette biennale, c'est la récompense d'une vingtaine d'années de travail. Cela me fait plaisir de voir que de grands artistes de la bande dessinée entrent dans les musées »

Le maire, lui aussi, est sous le charme des oeuvres de Loustal. Et salue la réussite de cette manifestation, qui donne à Cherbourg une place à part dans le monde de la bande dessinée. Au point de vouloir casser le rythme de cette biennale. « Dès l'an prochain, nous accueillerons un autre grand événement de la bande dessinée : une exposition des oeuvres d'Hugo Pratt. »

Thierry DUBILLOT. Ouest-France

 

 
Exposition Loustal Clair-Obscur à Cherbourg


http://www.dailymotion.com/swf/x485zv

 

 
 
 

 

 

 


http://franckbordas.online.fr/index.html
 

Studio Franck Bordas, Paris
37, rue Louise Weiss
F - 75013 Paris
tel : + (33) 1 47 00 31 61
email : studiobordas @  mac.com

http://www.5050.tv/culture/exposition-clair-obscur-de-loustal-a-cherbourg


http://www.5050.tv

N°12 mars-avril 2008 16
Loustal en pleine lumière
Si Jacques Loustal est considéré à juste titre comme l’un des auteurs de BD les plus littéraires, il est avant tout un illustrateur hors pair. Dans le cadre de la quatrième Biennale du 9e art, le musée d’art Thomas-Henry de Cherbourg accueille une exposition qui lui est consacrée, sur le thème du clair-obscur.


Ainsi, le dessinateur de BD serait un artiste contemporain comme les autres ? C’est en tout cas le parti pris courageux adopté par l’artothèque de Cherbourg, à l’origine de la Biennale du 9e art.
« Faire entrer des auteurs de BD dans un musée d’art a fait grincer quelques dents, explique Véronique Liévin, co-commissaire de l’exposition. Le projet a pas mal bousculé les mentalités.
» Il s’inscrit pourtant dans la continuité du cabinet des estampes du musée Thomas-Henry.
« La mission de l’artothèque de Cherbourg, poursuit Véronique Liévin, est la valorisation de
l’oeuvre imprimée et multiple. Les dessinateurs choisis font de la sérigraphie, de la litho pour
certains, et utilisent toutes les techniques et les spécificités de la gravure pour faire vivre leur
oeuvre en dehors du contexte des bandes dessinées.»

Tant pis pour le frileux milieu de l’art contemporain, le public, lui, est conquis. 10 400 visiteurs
se délectent de la première Biennale. 15 000 sont attendus cette année. Un beau succès.
Précisons ici l’intelligence du propos : les expositions ne sont pas de simples rétrospectives
mais questionnent l’œuvre de l’artiste sous un certain angle qui est, comble de raffinement, en
rapport avec la ville de Cherbourg. En 2002, Bilal s’expose sous le signe du transit, en parallèle
avec la gare transatlantique. Deux ans plus tard, Schuiten hérite du thème du voyage. En 2006,
Juillard se mesure aux œuvres du peintre Millet, dont un grand nombre est conservé dans le
musée.

Pour Loustal, coloriste de talent, le choix s’es tout naturellement porté sur la lumière. Pour
capter la luminosité de la Normandie, l’artiste a passé trois jours dans la région à scruter les
constructions militaires de Vauban. Il en résulte dix fusains de toute beauté. À ces crayonnés
s’ajoutent 150 originaux dénichés dans son atelier, aux atmosphères variées, de jour comme de
nuit, aux couleurs acidulées ou électriques. Pour terminer la visite, l’imprimeur d’art Franck
Bordas a réalisé dix tirages monumentaux de 3 m sur 1,5 m à partir d’aquarelles de la taille
d’une feuille A4. Une qualité de rendu impressionnante.
Vous cherchiez une raison pour visiter Cherbourg, la voilà : une exposition exigeante
destinée au grand public. Quant au nom du prochain artiste, Véronique Liévin préfère encore
garder le secret. Seul indice pour nous faire trépigner d’impatience jusqu’à 2010 : c’est un très
grand.

THIERRY LEMAIRE


http://www.zoolemag.com